Nom LENFANT Prénom MARIE Association éventuelle Association JazzetCie/ Cie de danse Marie Lenfant

Le quinquennat d’E. Macron s’achève actuellement. En prenant un peu de hauteur sur l’actualité, que souhaiteriez-vous exprimer sur son bilan en matière de vie associative ? De manière générale, a-t-on plutôt assisté à des avancés ? Des reculs ? Que peut-on retenir, selon vous, globalement, de ces 60 derniers mois ? : Votre réponse
En espérant qu'il s'achève...
que répondre à part que ce personnage a mis en activité la "broyeuse" tant attendue des plus riches, moi qui ne suis "rien" ce que je vois c'est l'installation d'un système néo libéral dévastateur et autoritaire !
c'est la destruction des services publiques, (santé, éducation, social..) et à très court terme la fin de la culture au profit d'une "culture d'état" porteuse d'une idéologie marchande, nauséabonde...
tuer le lien social, tuer la pensée, installer la peur, finaliser les plans des plus fortunés...
Dans votre domaine d’activité, quelles vous semblent être les évolutions les plus marquantes à relever ? Le paysage a-t-il changé ? Par rapport à 2017, quelle est la situation dans votre secteur ? : Votre réponse
le "cœur" de nos activités n'est plus pris en compte, on ne parle que d'évaluations, de rentabilité, de chiffres....
  • il faut rentrer dans "les case", c'est à dire répondre aux attentes institutionnels aux désirs de "petits princes"...
le vocabulaire vide de sens a fait son apparition début 2000/ territoire/pratique amateur/novation/innovation/entreprenariat culturel/projet novateur structurant...
vocabulaire qui malheureusement est employé par une majeure partie de nos professions dites artistique, pour s'assurer de toucher des subventions...
Nous passons plus de temps aujourd'hui, enfin depuis plus de 20 ans, à remplir des dossiers qu'à faire notre vrai travail!
Et puis c'est quoi cet argent avec lequel on nous endort depuis la crise "sanitaire"? argent qui visiblement manquait depuis 2014 et qui jaillit d'on ne sais où? ça va donner quoi ça à court terme?

la situation en 2021 est le résultat pitoyable de ce qui se tramait depuis la fin des années 90(voir fin 70) et non pas depuis 2017!
l'évolution? les yeux s'ouvrent, les pieds au bord du gouffre de la servitude!
Nous entrons donc dans un moment charnière entre deux quinquennats. Dans cette campagne électorale qui commence avez-vous déjà entendu des idées, des pistes d’action, des propositions qui ont particulièrement retenues votre attention ?… Et si non, pensez-vous à des idées, des pistes d’actions ou des propositions que vous aimeriez entendre ces prochaines semaines et ces prochains mois ? : Votre réponse
La seule chose qui importe c'est défendre par le respect l'humain, la vie sous toutes ses formes,
je ne crois plus qu'un seul homme ou qu'une seule femme puisse diriger un pays, à moins que l'opinion de la population soit entendue et prise en compte, mais je ne vois à ce jour des carriéristes.... et une pensée binaire s'installer!
s'il y a des pistes d'actions ou de propositions, elles me semblent pour le moment, assez maladroites et certaines mêmes dangereuses...s'il nous faut remplacer "un modèle", il faut être attentif à ne pas en imposer un autre!
je ne crois pas à Un modèle, mais à des "oasis" d'expériences, à une reconnaissance de pensées et de besoins multiples, différents. La réalité n'est pas la même pour tous...on ne vit pas, on ne développe pas les mêmes choses en fonction de l'environnement géographique, social, économique et même météorologique....
la proposition qui me semble la plus juste c'est la réflexion de Ruffin pour un vaste mouvement, un débordement du peuple !
et conseil de lecture la lettre de Boualem Sansal "aux peuples et aux nations de la terre"
Nous sommes le 1er mai 2022. Et, c’est une immense surprise mais vous venez d’être nommé Ministre chargé de la vie associative par le candidat issu de la primaire populaire qui vient d’être élu (contre toute attente) à la présidence de la République. Quelles sont les premières mesures sur lesquelles vous décidez alors de travailler ? : Votre réponse
mettre en place des réunions sur tous les départements afin d'entendre les réalités, les différents besoins avant de mettre en œuvre quoi que ce soit!
Je vire le modèle unique et tiens compte de ce qui se vit réellement sur chaque région! , en gros j'arrête de voir le pays depuis paris mon travail étant de mettre en œuvre une politique au service du peuple et pas du mien...
Je convoque "les chefaillons" des services, et leur demande de prendre en compte le fait qu'ils doivent être eux aussi, au service des gens, c'est à dire d'être présents régulièrement sur le terrain pour comprendre chaque particularité; pour mesurer le travail de titan du monde associatif! je propose que le dossier type de demande de soutien disparaisse, que chaque asso puisse déposer son dossier comme il le pense! je travaille donc à une vraie répartition des moyens!
je propose que ce travail de fond soit permanent, afin de prendre en compte l'évolution qui est elle aussi permanente! je sors le monde associatif du marchand, de la notion de rentabilité économique (au même titre que devraient l'être la santé, l'éducation, le social et tout un tas de domaines!)
Autre chose à ajouter ? : Votre réponse
  • 40000 tonnes de colère, de tristesse et de honte!
Souhaitez-vous l'anonymat lors de la restitution des résultats de l'enquête ? : NON