Meloni Lucie

Le quinquennat d’E. Macron s’achève actuellement. En prenant un peu de hauteur sur l’actualité, que souhaiteriez-vous exprimer sur son bilan en matière de vie associative ? De manière générale, a-t-on plutôt assisté à des avancés ? Des reculs ? Que peut-on retenir, selon vous, globalement, de ces 60 derniers mois ? : Je retiens qu'il y a toujours autant de personnes qui n'ont pas de toit sur la tête ni à manger dans l'assiette , et même de plus en plus d'enfants. Les associations ne peuvent pas se substituer à l'État qui ne se préoccupe pas réellement de la précarité.

J'ai l'impression qu'on est toujours dans l'urgence et jamais dans la prévention.
Le mal devrait être pris à la racine, quel que soit le domaine.

Je n'ai pas de solution miracle mais je ressens un réel désintéressement du bien être du peuple français de la part du président actuel.
Dans votre domaine d’activité, quelles vous semblent être les évolutions les plus marquantes à relever ? Le paysage a-t-il changé ? Par rapport à 2017, quelle est la situation dans votre secteur ? : Votre réponse
Autre chose à ajouter ? : Votre réponse
Souhaitez-vous l'anonymat lors de la restitution des résultats de l'enquête ? : NON