Jaulmes Dominique HPF AQUAVIE AFSOS CAC CHANGER DE CAP REINFOCOVID FEP PACTE POUR LA TRANSITION

Le quinquennat d’E. Macron s’achève actuellement. En prenant un peu de hauteur sur l’actualité, que souhaiteriez-vous exprimer sur son bilan en matière de vie associative ? De manière générale, a-t-on plutôt assisté à des avancés ? Des reculs ? Que peut-on retenir, selon vous, globalement, de ces 60 derniers mois ? : Votre réponse
Ma réponse est très influencée par la gestion de la crise sanitaire que je trouve ignoble et intolérable..
Médecin retraitée je ne suis pas du tout en accord avec notre ministre de la santé et ces décisions
La loi d'urgence sanitaire, n'est que politique et liberticide; rien ne justifie le passe sanitaire pour faire du sport, se cultiver, se réunir en public....
La suspension des soignants non "vaccinés" est scandaleuse et contre le droit du travail.
Cette loi du 5 Aout 2021 aujourd'hui prorogée jusqu'en juillet 2022 est scandaleuse et s'assoit sur plus de 12 lois dont celle des DH

Bref ce gouvernement est on ne peut plus liberticide, totalitaire , comme jamais aucun gouvernement ne l'a été

Par ailleurs toutes les lois travaillées et promulguées pendant ce mandat vont dans le sens de la main mise sur la gestion des associations; les subventions étant transformées en AAP qui sont ni plus ni moins que des appels d'offre...

Par ailleurs les lois sociales sont détricotées à la vitesse grand V (chômage soins retraite..)
Dans votre domaine d’activité, quelles vous semblent être les évolutions les plus marquantes à relever ? Le paysage a-t-il changé ? Par rapport à 2017, quelle est la situation dans votre secteur ? : Il me parait redondant de répéter

Diminution d e l'offre de soins; puisque plus de soignants =fermeture de lits puis de services puis d'établissements....
La suspension des soignants non "vaccinés COVID" étant le clou!

Comme les soignants sont moins nombreux, ils ne peuvent plus ni respecter le temps de transmission, ni satisfaire aux textes instaurant l'obligation des formations, des espaces de parole, des staff, .....
Il suffit de voir les 14% d'Arrêt Travail majoritairement pour burn out dans le monde médical...

Dans le domaine social ce n'est pas mieux

Au niveau de l'accueil des migrants, c'est idem...
Nous entrons donc dans un moment charnière entre deux quinquennats. Dans cette campagne électorale qui commence avez-vous déjà entendu des idées, des pistes d’action, des propositions qui ont particulièrement retenues votre attention ?… Et si non, pensez-vous à des idées, des pistes d’actions ou des propositions que vous aimeriez entendre ces prochaines semaines et ces prochains mois ? : Je suis intéressée par le refus de l'élection présidentielle et par l'écriture d'une nouvelle constitution!
Nous sommes le 1er mai 2022. Et, c’est une immense surprise mais vous venez d’être nommé Ministre chargé de la vie associative par le candidat issu de la primaire populaire qui vient d’être élu (contre toute attente) à la présidence de la République. Quelles sont les premières mesures sur lesquelles vous décidez alors de travailler ? : Implémenter les 32 mesures qui ont fait l'objet d'engagement avec les élus municipaux grâce au PACTE pour LA Transition
Cette transition n'est pas qu'écologique mais bien sociétale

Dans le domaine de la démocratie, la mesure 30 co-écrite par le CAC me semble est une belle mesure permettant une vraie démocratie locale.Elle permet de faire entendre les besoins des citoyens

Renforcer le rôle des conseils d e quartier .Créer de vrais conseil de la vie associative.

Travailler les différents sujets en partenariat entre associations , collectivités locales, experts SANS CONFLITS D INTERET, et professionnels.

Les professionnels , les élus et les bénévoles doivent travailler ensemble.

Les citoyens travaillant en association sont les mieux placés pour évaluer le besoin en professionnels à recruter.
L'argent public (nos contributions fiscales) devant alimenter les différents secteurs représentant les "communs " des vivants que sont le logement, l'éducation, la culture, la santé, le sport. Les fonds doivent donc être répartis en fonction de l'implication des professionnels et des associations complémentaires .

Ainsi l'éducation entends l'école, l'université, mais aussi les nombreuses assos d'éduc pop.. Régie d equartier etc...
La santé comprends certes la prévention, la médecine et chirurgie curatives mais aussi toute la santé non médicale
La culture associant les lieux de culture d'état et associatifs
Le sport idem
Le logement associant à la construction, l'urbanisme et la part de vie associative

ETC.....
Autre chose à ajouter ? : Votre réponse

je ne veux plus d'un président, ni d'une gestion verticale
je veux de la démarche participative DANS LES FAITS et pas seulement dans les mots; de la transversalité car tous les domaines du vivant doivent s'interpénétrer pour un bon équilibre sociétal

Et bien sur en replaçant l'humain dans la nature....
Souhaitez-vous l'anonymat lors de la restitution des résultats de l'enquête ? : NON