Dominique Bianchi - Chargée de Production de l'association Eclosion13

Le quinquennat d’E. Macron s’achève actuellement. En prenant un peu de hauteur sur l’actualité, que souhaiteriez-vous exprimer sur son bilan en matière de vie associative ? De manière générale, a-t-on plutôt assisté à des avancés ? Des reculs ? Que peut-on retenir, selon vous, globalement, de ces 60 derniers mois ? : Ce quinquennat a été une catastrophe pour les associations, du moins les asso culturelles comme la notre.
Deja en 2017, il a bloqué les emplois aidés, nous en avions 2, donc du jour au lendemain on a du 'virer' les gens avec qui ça se passait très bien, et nos activités s'en sont ressenties : on a perdu 2 ans pour organiser un groupe de bénévoles qui prenne le relais pour travailler sur nos actions, terrible... Une horreur... On a stagné quoi...
Depuis 2017, on a redressé la pente petit à petit, et on a pu embaucher à nouveau des permanents seulement depuis septembre de cette année 2021 !
Par ailleurs, lors de la pandémie, le fait de classer la Culture dans les activités non essentielles, bien sur, n'a fait que nous mettre encore plus en danger...
Donc coté Culture et emplois dans les associations : bilan zéro !
Dans votre domaine d’activité, quelles vous semblent être les évolutions les plus marquantes à relever ? Le paysage a-t-il changé ? Par rapport à 2017, quelle est la situation dans votre secteur ? : J'ai répondu au dessus. Le secteur culturel a vraiment souffert...
Les associations jouent le role de l'Etat, que ce soit sur le plan culturel ou le plan social ; c'est donc une aberration de ne pas nous donner plus de moyens pour fonctionner...
Nous entrons donc dans un moment charnière entre deux quinquennats. Dans cette campagne électorale qui commence avez-vous déjà entendu des idées, des pistes d’action, des propositions qui ont particulièrement retenues votre attention ?… Et si non, pensez-vous à des idées, des pistes d’actions ou des propositions que vous aimeriez entendre ces prochaines semaines et ces prochains mois ? : Le social, l'écologie et la Culture doivent être au premier plan !
Pour l'instant, pas assez de propositions intéressantes, à part chez les écolos et Yannick Jadot
Nous sommes le 1er mai 2022. Et, c’est une immense surprise mais vous venez d’être nommé Ministre chargé de la vie associative par le candidat issu de la primaire populaire qui vient d’être élu (contre toute attente) à la présidence de la République. Quelles sont les premières mesures sur lesquelles vous décidez alors de travailler ? : Donner plus de moyens financiers à toutes les associations à but social, environnemental et culturel, et pas seulement des millions aux grosses structures !
Donner des moyens pour créer des postes permanents qui nous permettent de fonctionner sereinement !
L'argent, c'est le nerf de la guerre des associations...
Créer des instances de controle auprès des communes, départements et régions pour savoir où va réellement l'argent destiné aux associations !
On sait pertinemment que les sous sont détournés au profit de structures inexistantes qui se gavent avec l'argent public, alors que d'autres triment et bossent bénévolement 7 jours sur 7 pour faire avancer les causes justes, ce n'est pas normal ... On sait que le copinage fonctionne trop bien, et que certains ferment les yeux sur trop d'abus...
Autre chose à ajouter ? : Votre réponse
Souhaitez-vous l'anonymat lors de la restitution des résultats de l'enquête ? : NON