cabrol marie-paule Nom Prénom Association éventuelle

Le quinquennat d’E. Macron s’achève actuellement. En prenant un peu de hauteur sur l’actualité, que souhaiteriez-vous exprimer sur son bilan en matière de vie associative ? De manière générale, a-t-on plutôt assisté à des avancés ? Des reculs ? Que peut-on retenir, selon vous, globalement, de ces 60 derniers mois ? : Votre réponse De nombreux reculs, avec un parti-pris de restriction des aides aux personnes défavorisées (15% des français vivant en 2020 sous le seuil de pauvreté) et des subventions aux asso qui essaient de pallier ces injustices et de maitenir une esquisse d'harmonie sociale et sociétale.
Dans votre domaine d’activité, quelles vous semblent être les évolutions les plus marquantes à relever ? Le paysage a-t-il changé ? Par rapport à 2017, quelle est la situation dans votre secteur ? : Votre réponse Mon domaine d'activité est la santé et je n'ai pas besoin de vous expliciter les attaques incessantes contre l'hôpital public et l'orientation libérale et financiarisée qui détruit depuis plus de 15 ans un système de santé que le monde entier nous enviait "jeunes"
Nous entrons donc dans un moment charnière entre deux quinquennats. Dans cette campagne électorale qui commence avez-vous déjà entendu des idées, des pistes d’action, des propositions qui ont particulièrement retenues votre attention ?… Et si non, pensez-vous à des idées, des pistes d’actions ou des propositions que vous aimeriez entendre ces prochaines semaines et ces prochains mois ? : Votre réponse Non, rien n'a retenu ma bienveillante attention, bien au contraire : la gestion de la crie sanitaire est aberrante, j'aimerais qu'on respecte les patients et les médecins, la destruction de l'hôpital public, j'aimerais qu'on cesse de fermer des lits, d'imposer des "économies" à un hôpital à bout de souffle, la destruction de l'éducation nationale qui va devenir locale, avec de flagrantes inégalités territoriales , les enfants sont notre avenir, de même les ado et jeunes adultes à qui on réduit les APL, on minimise les promesses de RSA "jeunes", j'aimerais qu'on respecte les jeunes défavorisés, qu'on trouve d'autres économies que sur le dos des chômeurs, autre scandale, qu'on cesse de précariser les travailleurs, qu'on supprime l'odieux CICE, qu'on rétablisse une contribution digne des grandes fortunes à l'effort national, qu'on cesse la gouvernance verticale monarchique, qu'on arrête de cliver le pays entre les gentils vaccinés et les criminels qui n'acceptent pas d'être contraints à participer en loucedé à la phase 3 des vaccins dont s'enrichissent les amis de Big Pharma, qu'on associe les citoyens aux décisions, autrement qu'en les méprisant style convention climat...
On peut rêver!
Nous sommes le 1er mai 2022. Et, c’est une immense surprise mais vous venez d’être nommé Ministre chargé de la vie associative par le candidat issu de la primaire populaire qui vient d’être élu (contre toute attente) à la présidence de la République. Quelles sont les premières mesures sur lesquelles vous décidez alors de travailler ? : Votre réponse Je ferais un audit -public- des associations, je les aiderais tant que faire se peut, et, en cessant de précariser les travailleurs et les immigrés, je leur permettrais de souffler un peu
Autre chose à ajouter ? : Votre réponse
Souhaitez-vous l'anonymat lors de la restitution des résultats de l'enquête ? : OUI