:: suivant >>
éditer :: []->

{"bf_titre":"#2 \/\/ DROITS HUMAINS \u2013 DROITS CULTURELS \u2013 PROTECTION DES PERSONNES \/\/ Union europ\u00e9enne : les droits humains plut\u00f4t que la concurrence et les banquiers ! ","checkboxListeActuFiches":"1","listeListeThemeSemaine":"Droit","bf_date_debut":"2019-05-06","bf_date_debut_allday":"1","bf_date_debut_hour":"00","bf_date_debut_minutes":"00","bf_phrase":"Les politiques de l\u2019UE doivent retourner \u00e0 leurs fondamentaux : libert\u00e9, d\u00e9mocratie et respect des droits humains pour une soci\u00e9t\u00e9 qui d\u00e9fend des principes de droit, d\u2019accueil et de diversit\u00e9 @AssosCitoyennes? @EtatsEgm? - Campagne #MobilisationAssociations?","bf_lien_image1_clr":"[[http:\/\/cedsdac.associations-citoyennes.net\/?PageCoord\/download&file=Affichette_gen_S1.pdf Affichette g\u00e9n\u00e9rale couleur]]","bf_lien_image1_n&b":"[[http:\/\/cedsdac.associations-citoyennes.net\/?PageCoord\/download&file=Affichette_gen_S1_nb.pdf Affichette g\u00e9n\u00e9rale noir&blanc]]","bf_lien_image2_clr":"[[http:\/\/cedsdac.associations-citoyennes.net\/?PageCoord\/download&file=Aff_sem2_06_05.pdf Affichette semaine 2 couleur]]","bf_lien_image2_n&b":"[[http:\/\/cedsdac.associations-citoyennes.net\/?PageCoord\/download&file=Aff_sem2_06_05_nb.pdf Affichette semaine 3 noir&blanc]]","bf_argumentaire_court":"\u00ab L'Union est fond\u00e9e sur les valeurs de respect de la dignit\u00e9 humaine, de libert\u00e9, de d\u00e9mocratie, d'\u00e9galit\u00e9, de l'\u00e9tat de droit, ainsi que de respect des droits de l'Homme. Ces valeurs sont communes aux \u00c9tats membres dans une soci\u00e9t\u00e9 caract\u00e9ris\u00e9e par le pluralisme, la tol\u00e9rance, la justice, la solidarit\u00e9 et la non-discrimination \u00bb. Pourtant c'est le dogme de la concurrence qui fonde les politiques communautaires.\r\n\r\nCes politiques ne profitent qu'\u00e0 une toute petite minorit\u00e9, elles d\u00e9truisent l'UE. Elles conduisent \u00e0 l'aust\u00e9rit\u00e9, font le lit de l\u2019extr\u00eame droite dont les scores \u00e9lectoraux ne cessent de cro\u00eetre en Europe et qui acc\u00e8de au gouvernement dans de nombreux pays : Autriche, Italie, Pologne, Hongrie...","bf_argumentaire_long":"Aujourd'hui, vue l\u2019interp\u00e9n\u00e9tration et l'interd\u00e9pendance qu'implique la construction europ\u00e9enne, les questions europ\u00e9ennes sont des questions int\u00e9rieures de chaque pays membre de l'Union europ\u00e9enne. Cette interd\u00e9pendance touche \u00e9norm\u00e9ment de secteurs de la vie d'un pays, agriculture, \u00e9conomie, droits fondamentaux, d\u00e9mocratie etc. Les domaines politiques dans lesquels l'Union europ\u00e9enne intervient sont de plus en plus nombreux : la monnaie ; la fiscalit\u00e9 ; la politique agricole ; la p\u00eache en mer ; les trait\u00e9s de libres \u00e9changes ; la politique de concurrence ; la pr\u00e9paration des budgets des \u00c9tats membres ; les transports ; les services publics ; l'environnement ; l'industrie et les services ; l'\u00e9nergie et la transition \u00e9nerg\u00e9tique ; la protection des consommateurs ; l'aide au d\u00e9veloppement, les relations avec les pays \u00ab tiers \u00bb, et un embryon de politique \u00e9trang\u00e8re ; la politique migratoire ; le contr\u00f4le des fronti\u00e8res ext\u00e9rieures de l'UE.\r\n\r\nDepuis l'entr\u00e9e en vigueur des trait\u00e9s de Lisbonne, en raison de l'int\u00e9gration de la Charte des droits fondamentaux de l'UE, celle-ci intervient aussi sur les droits fondamentaux.\r\n\r\nLa Cour de justice de l'Union europ\u00e9enne (CJCE), par ses jugements, construit dans tous les domaines de comp\u00e9tence de l'Union Europ\u00e9enne (UE) une jurisprudence qui s'impose \u00e0 tous les \u00c9tats membres. Elle est en fait, dans ces domaines de comp\u00e9tence, la juridiction supr\u00eame pour tout le territoire de l'UE. Ses conclusions (jugements) sur une affaire issue d'un pays de l'UE font jurisprudence pour l'ensemble des pays de l'UE, un jugement portant sur une affaire en Allemagne, ou en Lituanie ou au Portugal ou sur n'importe quel autre pays de l'UE, concerne les 28 pays de l'UE.\r\n\r\nNon seulement les affaires europ\u00e9ennes sont des affaires int\u00e9rieures pour les \u00c9tats membres, mais les affaires int\u00e9rieures d'un \u00c9tat membre ont des r\u00e9percussions sur les affaires int\u00e9rieures des 27 autres \u00c9tats membres ; les affaires int\u00e9rieures belges, tch\u00e8ques, polonaises ou grecques, ont des r\u00e9percussions en France, en Espagne, Portugal ou Roumanie...\r\n\r\nCes interd\u00e9pendances compliquent consid\u00e9rablement les questions politiques de chaque pays de l'Union, car aucun, m\u00eame le plus grand, ne peut \u00e0 lui seul bouleverser les politiques communautaires, sans entra\u00eener la plupart des autres. Pour modifier les rapports de force, il doit argumenter, convaincre, n\u00e9gocier, trouver des alli\u00e9s. Le Conseil [Conseil europ\u00e9en des chefs d\u2019\u00c9tat et de gouvernement, et le Conseil des ministres] est bien \u00e9videmment un de ces lieux de n\u00e9gociation, mais le Parlement europ\u00e9en (PE) \u00e9galement. Comme co-l\u00e9gislateur il doit se mettre d'accord avec le Conseil des ministres pour qu'un texte puisse \u00eatre adopt\u00e9, sa composition, qui r\u00e9sulte d'un mode d'\u00e9lection \u00e0 la proportionnelle int\u00e9grale, fait qu'aucun groupe politique n'est majoritaire. Par ailleurs les questions nationales viennent souvent se superposer aux positions partisanes, donc aucun groupe politique n'est homog\u00e8ne au sein du PE. La n\u00e9gociation y est donc permanente sur tous les sujets, et les majorit\u00e9s qui adoptent les textes se recomposent \u00e0 chaque fois. Il n'y a pas au Parlement europ\u00e9en une majorit\u00e9 super-godillot comme actuellement \u00e0 l'Assembl\u00e9e nationale qui permet au gouvernement de faire adopter \u00e0 peu pr\u00e8s tout ce qu'il veut dans les conditions d'un syst\u00e8me autoritaire, pour le moins (jupit\u00e9rien).\r\n\r\nCela donne une importance non n\u00e9gligeable au Parlement europ\u00e9en. Il est co-l\u00e9gislateur avec le conseil des ministres (article 14 du TUE), il \u00ab confirme \u00bb la Commission europ\u00e9enne et peut la \u00ab censurer \u00bb (article 17 TUE), il contr\u00f4le les politiques de l'UE, le budget de l'UE ne peut \u00eatre ex\u00e9cutoire qu\u2019apr\u00e8s son accord. Au fil des trait\u00e9s (Rome, Acte Unique, Maastricht, Amsterdam, Nice puis Lisbonne), il a acquis des pr\u00e9rogatives de plus en plus larges. Son fonctionnement, avec des groupes politiques, des commissions sp\u00e9cialis\u00e9es est comparable \u00e0 celui de l'Assembl\u00e9e nationale en France, un r\u00e8glement int\u00e9rieur en fixe les r\u00e8gles. Il si\u00e8ge en public, il est accessible aux citoyens europ\u00e9ens sans trop de difficult\u00e9s.\r\n\r\n\"\"<div class=\"well\">\"\"Nous voyons bien l\u2019importance dans ces conditions de participer au d\u00e9bat pour les \u00e9lections au Parlement europ\u00e9en du 26 mai 2019, et au-del\u00e0 au d\u00e9bat sur l'Europe, sur les politiques europ\u00e9ennes, sur l'avenir de cette construction, le sens que nous souhaitons lui donner, les conditions d'intervention des citoyens sur toutes ces questions.\"\"<\/div>\"\"\r\nCeci dit, ce n'est pas toujours \u00e9vident, parce que l'Union europ\u00e9enne sert souvent de \u00ab bouc \u00e9missaire \u00bb pour les gouvernements qui ne souhaitent pas assumer leurs d\u00e9cisions quand ils les savent impopulaires, parce que l'Union europ\u00e9enne traverse une crise profonde qui est aussi une crise des \u00c9tats membres, parce que les rapports de force sont en faveur des oligarchies financi\u00e8res et des multinationales, qui imposent une politique tourn\u00e9e uniquement vers leurs int\u00e9r\u00eats qui est la cause des crises que traversent aussi bien l'UE que les \u00c9tats. Mais la propagande que nous subissons \u00e0 chaque moment nous affirme que les politiques mises en \u0153uvre sont les seules possibles (\u00ab There is no alternative \u00bb - le TINA de Madame Thatcher). Les politiques n\u00e9olib\u00e9rales, sont la cause premi\u00e8re de la mont\u00e9e des partis et forces d\u2019extr\u00eame droite en Europe. En cela, en France, les gouvernements successifs, de droite comme de gauche, ont fait le lit du Front national (aujourd'hui le Rassemblement national),\r\ncelui d' E. Macron poursuit cette voie en l'accentuant en pr\u00f4nant l'opposition entre \u00ab progressistes \u00bb et \u00ab nationalistes \u00bb, en soutenant qu'entre lui et le Front national il n'y a plus rien et en accentuant les politiques n\u00e9olib\u00e9rales dans tous les domaines.\r\n\r\nLes extr\u00eames droites sont au gouvernement dans plusieurs pays de l'UE, et aucun pays n\u2019\u00e9chappe \u00e0 son emprise et \u00e0 son d\u00e9veloppement. Afin de masquer les responsabilit\u00e9s politiques des gouvernements successifs dans cette mont\u00e9e, toute analyse est d\u00e9voy\u00e9e en utilisant des concepts flous et fourre-tout, en amalgamant extr\u00eame droite et gauche contestataire dans le concept de \u00ab populiste \u00bb sans jamais le d\u00e9finir, en inventant le concept de \u00ab fatigue d\u00e9mocratique \u00bb, ou de \u00ab d\u00e9ficit d\u00e9mocratique \u00bb assimilant ainsi la d\u00e9mocratie \u00e0 un bilan d'entreprise. Mais la mont\u00e9e de l\u2019extr\u00eame droite n'est qu'un des syndromes des crises que traverse l'UE, les oppositions entre \u00c9tats, le dumping fiscal (chaque \u00c9tat est un paradis fiscal sur certains cr\u00e9neaux vis \u00e0 vis de ses voisins europ\u00e9ens) et le dumping social, auxquels se livrent les \u00c9tats entre eux en est un autre. Le \u00ab brexit \u00bb, avec la saga que nous racontent les gouvernements en est une bonne illustration. H\u00e9las la presse mainstream, comme nombre\r\n\u00ab d'intellectuels de gouvernement \u00bb participent \u00e0 cet enfumage et \u00e0 r\u00e9pandre la confusion. Si l'Union europ\u00e9enne est contest\u00e9e, c'est en priorit\u00e9 en raison des politiques n\u00e9olib\u00e9rales, d'aust\u00e9rit\u00e9 exacerbant les in\u00e9galit\u00e9s, remettant en cause les libert\u00e9s individuelles et collectives et bien entendu les libert\u00e9s associatives, politiques conduites par et pour une oligarchie de plus en plus minoritaire qui pr\u00e9tend \u00e0 la direction du monde, et entend bien men\u00e9e la lutte de classe jusqu'\u00e0 son terme pour conserver sa position sociale dominante afin d'assurer sa richesse et son mode de vie.\r\n\r\nCes politiques sont l\u2019\u0153uvre conjointe des institutions de l'UE (Conseil, Commission europ\u00e9enne, parlement, cour de justice de l'UE) et des gouvernements des \u00c9tats que forment le Conseil. Chacun a sa part de responsabilit\u00e9 car c'est cet ensemble qui formule et d\u00e9cide dans une interd\u00e9pendance compl\u00e8te, des politiques de l'Union europ\u00e9enne. Certes une part revient \u00e9galement aux trait\u00e9s (qui ont tous \u00e9t\u00e9 n\u00e9goci\u00e9s entre les gouvernements des \u00c9tats) et \u00e0 leur interpr\u00e9tation par les institutions de l'UE comme des gouvernements des \u00c9tats. Notamment la place qu'a prise la concurrence dans les politiques communautaires, v\u00e9ritable dogme toujours in\u00e9branlable dans la pens\u00e9e des institutions, socle de toute politique sans examen critique des cons\u00e9quences pour les populations. \r\n\r\nA ce sujet, il convient de ne pas faire d'erreur, le tournant dans la construction europ\u00e9enne est l'Acte Unique (trois trait\u00e9s) entr\u00e9 en vigueur en 1987, dont l'objet \u00e9tait de passer d'un march\u00e9 commun, un march\u00e9 permettant la circulation des marchandises sans droits de douane entre les \u00c9tats membres, mais dont l'organisation \u00e9conomique \u00e9tait nationale, \u00e0 un march\u00e9 unique sur l'ensemble du territoire des Communaut\u00e9s europ\u00e9ennes avec la m\u00eame r\u00e9glementation et normalisation. Le saut qualitatif s'est fait \u00e0 cette occasion. Le trait\u00e9 de Maastricht n'est que la suite logique de ce march\u00e9 unique qui appelait \u00ab naturellement \u00bb une monnaie unique et une r\u00e9glementation de plus en plus identique. Le principal \u00ab outil \u00bb dont disposait, de par les trait\u00e9s, les instances communautaires pour construire ce march\u00e9 unique \u00e9tait et est toujours la concurrence, qui est donc devenue l'alfa et l\u2019om\u00e9ga de cette construction. Ce \u00e0 quoi il faut ajouter dans cette p\u00e9riode, l'h\u00e9g\u00e9monie des th\u00e8ses n\u00e9olib\u00e9rales acquise au plan\r\npolitique, au niveau mondiale avec l'\u00e9lection en 1979 de Mme Thatcher au Royaume-Uni et de Ronald Reagan aux \u00c9tats-Unis d'Am\u00e9rique en 1981, et des \u00e9volutions technologiques importantes notamment dans les domaines informatique et de la communication.\r\n\r\nDans ces conditions, les politiques n\u00e9olib\u00e9rales, la rapacit\u00e9 capitaliste ont \u00e9t\u00e9 mise en \u0153uvre avec d'autant plus de violence que le syst\u00e8me politique formellement concurrent au capitalisme s'est \u00e9croul\u00e9 dans ces ann\u00e9e-l\u00e0. Le mur de Berlin est tomb\u00e9 en d\u00e9cembre 1989, et deux ans apr\u00e8s l'Union Sovi\u00e9tique n'existait plus. Le capitalisme mondialis\u00e9, financier et multinational a cru avoir d\u00e9finitivement triomph\u00e9, et a pouss\u00e9 l'exploitation des peuples et de la nature le plus loin possible. Dans cette p\u00e9riode les crises mon\u00e9taires n'ont pas cesser \u00e0 travers le monde, celle de 2008 \u00e9tant la plus importante, l'aust\u00e9rit\u00e9 dans l'UE (mais pas seulement) s'est accentu\u00e9e, des pays dits \u00e9mergents aspirent \u00e0 prendre ou reprendre (la Chine) leur place dans le concert des nations au niveau mondial, et les d\u00e9r\u00e8glements climatiques, la crise \u00e9cologique nous rappellent la finitude du monde et les limites des ressources naturelles, sans toutefois que l\u2019oligarchie financi\u00e8re ou industrielle s'en \u00e9meuve beaucoup.\r\n\r\n\"\"<div class=\"well\">\"\"L'Union europ\u00e9enne pourrait \u00eatre un bon outil pour affronter la complexit\u00e9 de la situation, c'est ce que sentent confus\u00e9ment les peuples quand ils r\u00e9pondent qu\u2019ils souhaitent que la construction europ\u00e9enne se poursuive, mais\r\nsur d'autres bases.\"\"<\/div>\"\"\r\nL'Union europ\u00e9enne n'est pas un \u00c9tat, elle a des pr\u00e9rogatives f\u00e9d\u00e9rales (monnaie unique, un ordre juridique sp\u00e9cifique mais incomplet, une politique commerciale, une bureaucratie...) qui lui conf\u00e8re un caract\u00e8re de \u00ab proto-\u00c9tat \u00bb dans lequel les \u00c9tats membres ont mutualis\u00e9 (d\u00e9l\u00e9gu\u00e9) certaines pr\u00e9rogatives. Le niveau d'interd\u00e9pendance, encore plus pour les pays qui ont adopt\u00e9 l'euro, rend toute tentative d'en sortir tr\u00e8s difficile- l'exemple du \u00ab Brexit \u00bb, pousse \u00e0 r\u00e9fl\u00e9chir \u00e0 deux fois avant de se lancer dans une telle aventure. D'ailleurs en France quasiment plus aucune force politique ne pr\u00f4ne cette solution. Mais il n'y a aucun parti politique qui ait une politique europ\u00e9enne, tous sont ballott\u00e9s au gr\u00e9 de l'actualit\u00e9, et tous sont travers\u00e9s de contradictions et de divisions sur la question europ\u00e9enne. Aucun n'a de strat\u00e9gie r\u00e9ellement europ\u00e9enne sur le long terme, tous se r\u00e9veillent \u00e0 l'approche des \u00e9lections au PE et constituent des \u00ab alliances \u00bb avec des partis d'autres pays de l'UE, \u00ab alliances \u00bb conjoncturelles sans contenu permettant une politique au niveau europ\u00e9en dans la dur\u00e9e, tr\u00e8s vite les questions \u00ab nationales \u00bb reprennent le dessus.\r\n\r\nDe plus, le plus souvent, chacun projette sa conception nationale de la politique, de la d\u00e9mocratie, et des institutions sur l'Union europ\u00e9enne, alors que la mise en commun, l\u2019interd\u00e9pendance exigent des efforts d'acculturation, et conceptuels tr\u00e8s importants pour comprendre l'autre (les autres). Les \u00e9largissement successifs, et surtout les derniers depuis 2004 portant l'UE \u00e0 28 \u00c9tats, ont beaucoup compliqu\u00e9 les possibilit\u00e9s d'accord, les diff\u00e9rences culturelles, \u00e9conomiques, sociales, g\u00e9ographiques, climatiques s'en sont trouv\u00e9es consid\u00e9rablement \u00e9largies. Dans ces conditions il n'est pas \u00e9tonnant que les politiques n\u00e9olib\u00e9rales apparaissent comme les seules possibles compte tenu de l'id\u00e9ologie dominante et des forces politiques r\u00e9actionnaires majoritairement aux\r\ngouvernements dans les \u00c9tats membres. Il n'est pas \u00e9tonnant non plus que chaque pays r\u00e9agisse diff\u00e9remment selon les circonstances et que toutes les d\u00e9magogies soient possibles : Hongrie \u00ab illib\u00e9rale \u00bb, Pologne ultraconservatrice de droite extr\u00eame, Italie avec un gouvernement improbable, comprenant une composante d\u2019extr\u00eame droite, le Royaume-Uni en sortant tout en essayant de rester, la France avec un gouvernement qui se pr\u00e9sente comme \u00ab et de droite et de gauche \u00bb qui fait la politique la plus r\u00e9actionnaire et la plus r\u00e9pressive depuis la seconde guerre mondiale... Pourtant tous ces gouvernements sont issus du suffrage universel. C'est donc au niveau des peuples, des soci\u00e9t\u00e9s civiles qu'il faut travailler le projet europ\u00e9en.\r\n\r\nLa question du projet europ\u00e9en et des politiques qui le traduisent sont bien essentiels, car les europ\u00e9ens souhaitent tr\u00e8s majoritairement (y compris en France), les enqu\u00eates d'opinion de l'eurobarom\u00e8tre le montrent poursuivre la construction europ\u00e9enne ayant bien conscience que dans ce monde globalis\u00e9, l\u2019union fait la force, mais ils veulent des politiques plus solidaires, plus sociales, plus \u00e9cologiques, plus de d\u00e9mocratie. \r\n\r\n\"\"<div class=\"well\">\"\"Que peuvent faire les associations citoyennes ?\r\n1) S'organiser pour agir \u00e0 tous ces niveaux en mutualisant les moyens, en travaillant ensemble les questions europ\u00e9ennes, car le sujet est monstrueux, pour y acqu\u00e9rir une connaissance qui fait encore trop d\u00e9faut ;\r\n2) Informer et former les militants associatifs, b\u00e9n\u00e9voles, mais aussi les salari\u00e9s des associations ;\r\n3) Travailler sur le projet europ\u00e9en, son sens, son objet, ne pas rester dans des slogans et dans l'approximation ;\r\n4) Travailler sur les politiques communautaires et dans l'imm\u00e9diat sur les marges qu'offrent les textes actuels (trait\u00e9s, l\u00e9gislation et jurisprudence) pour faire diff\u00e9remment, remettre la concurrence \u00e0 sa place, d\u00e9velopper les services publics, les solidarit\u00e9s...\"\"<\/div>\"\"\r\nLes questions europ\u00e9ennes sont des questions \u00e9minemment politiques.","bf_ressources":" \u2022 Les Etats G\u00e9n\u00e9raux des Migrations (collectif d'associations) interpellent les candidats aux \u00e9lections europ\u00e9ennes (pour faire conna\u00eetre les situations des migrants et surtout proposer des solutions), avec ces 12 propositions :[[https:\/\/eg-migrations.org\/Mobilisations-elections-europeennes https:\/\/eg-migrations.org\/Mobilisations-elections-europeennes]]\r\n \u2022 Le nouveau livre d\u2019Attac et de la fondation Copernic \u00ab [[https:\/\/france.attac.org\/nos-publications\/livres\/article\/cette-europe-malade-duneoliberalisme-l-urgence-de-desobeir Cette Europe malade du n\u00e9olib\u00e9ralisme l\u2019urgence de d\u00e9sob\u00e9ir]] \u00bb\r\n \u2022 Dossier du Mouvement associatif : [[https:\/\/lemouvementassociatif.org\/europe\/ Elections europ\u00e9ennes et enjeux associatifs]]\r\n \u2022 [[https:\/\/www.odass.org\/nextcloud\/index.php\/s\/rqFSC6MFMAnrLio \u00c9lections au Parlement europ\u00e9en 26 mai 2019, quelle place pour les associations]] ? Texte (5p) de JC Boual \u00e0 la pl\u00e9ni\u00e8re du CAC 23\/2\/19\r\n \u2022 [[https:\/\/france.attac.org\/nospublications\/brochures-et-petits-guides\/article\/petit-guide-de-resistance-a-l Petit guide de r\u00e9sistance \u00e0 l\u2019Europe aust\u00e9ritaire]] - Attac 2014\r\n \u2022 Lors de campagne europ\u00e9enne 2014 le CAC a produit plusieurs documents :\r\n \u25e6 [[http:\/\/www.associations-citoyennes.net\/?p=4177 Interpellons les candidats aux \u00e9lections europ\u00e9ennes ! ]] afin de permettre aux assos de questionner les candidats pour agir au niveau europ\u00e9en, en apportant des \u00e9clairages sur \u00ab pourquoi les associations sont concern\u00e9es par la construction europ\u00e9enne \u00bb\r\n \u25e6 Un bref texte pr\u00e9cisant le r\u00f4le et fonctionnement du parlement et son \u00e9lection puis proposant 3 niveaux de questions pouvant \u00eatre soumis aux candidats :[[http:\/\/www.associations-citoyennes.net\/wp-content\/uploads\/2014\/05\/3p-associations-et-parlement-europ-avril-2014-Ok-en-mai.pdf texte CAC et Parlement europ\u00e9en]]\r\n \u25e6 Un [[http:\/\/www.nondisparitionassociations.net\/wp-content\/uploads\/2014\/04\/Guide-pour-questionner-les-candidats-au-Parlement-europ%C3%A9en-version-internet.pdf fascicule\/guide pour questionner les candidats au parlement europ\u00e9en]] : plus complet (version A5) permettant de pr\u00e9ciser en quoi les associations sont concern\u00e9es par la construction europ\u00e9enne et quelles sont les capacit\u00e9s d\u2019agir des d\u00e9put\u00e9s europ\u00e9ens en distinguant trois niveaux d\u2019intervention.\r\n \u2022 Livre [[http:\/\/www.riveneuve-editions.com\/catalogue-2\/essais\/leurope-reve-denature\/ L\u2019Europe, un r\u00eave d\u00e9natur\u00e9]] \u2013 Jean-Claude Boual, Daniel Spoel et Bernard Van Asbrouck\r\n \u2022 FSE et associations -[[https:\/\/framaforms.org\/fse-et-associations-interpellation-aux-candidates-aux-elections-europeennes-1554884463 Interpellation aux candidat.e.s aux \u00e9lections europ\u00e9ennes pour simplifier les proc\u00e9dures]] de financements europ\u00e9ens et notamment du Fonds Social Europ\u00e9en\r\n\u2022\tDans le cadre de la campagne \u00ab change finance \u00bb pour un syst\u00e8me financier qui soit : au service des gens et de la plan\u00e8te + contr\u00f4l\u00e9 d\u00e9mocratiquement + stable = [[https:\/\/www.changefinance.org\/fr\/take-action\/elections-europeennes-2019-lettres-aux-citoyens\/ Vos candidat.e.s au Parlement europ\u00e9en sont-ils et elles pr\u00eat.e.s \u00e0 #ChangerLaFinance ?]]\r\n\r\nMOBILISATION\r\n- 25 mai 2019 : STOP Dublin \u2013 Sauvons le droit d\u2019asile - Mobilisation europ\u00e9enne : http:\/\/www.stopdublin.eu\/ ","bf_contacts":"","id_typeannonce":"2","id_fiche":"Lundi06MaiDroitsHumainsDroitsCulture","createur":"FredOdass?","date_creation_fiche":"2019-04-26 18:24:43","statut_fiche":"1","imagebf_image1":"Lundi06MaiDroitsHumainsDroitsCulture_aff_gen_sai1_250.png","imagebf_image2":"Lundi06MaiDroitsHumainsDroitsCulture_aff_sem2_06_05_250.png","date_maj_fiche":"2019-07-10 10:24:48"}